Mystery shopper

Découvrir de nouveaux paysages, vivre et partager le temps d’un voyage un mode de vie différent du mien.

Afrique (Bénin, Togo), Allemagne (Augsburg), Asie (Thaîlande), Corse (Bonifacio), Espagne (Alicante, Barcelone, Majorque), Etats unis (Miami, New-york, Philadelphie), France (Evian-les bains, Lyon, Montpellier, Paris, Reims), Italie (Milan), Portugal (Lisbonne), République tchèque (Prague), Royaume-Uni (Cheltenham spa, Gloucester, Londres, York), Sardaigne (Costa paradisio), Suisse (Genève, Lausanne, Montreux, Vevey, Zurich)

Je garde de très belles images de tous ces pays et villes que j’ai eu la chance de pouvoir visiter et que vous connaissez peut-être aussi déjà. Cependant, j’ai souhaité troquer la rubrique voyage, avec celle que j’appelle Mystery shopper.

Page sur laquelle je souhaite mettre à l’honneur les établissements que j’ai visité, et qui m’ont redonné la pêche et l’envie d’y retourner de par leur accueil, leur sourire, leur disponibilité, leur professionnalisme, les prestations qu’ils proposent.

Lire la suite...

Plus jeune (il n’y a donc pas si  longtemps 😉), je suis partie vivre au Royaume-Uni en tant que fille au pair pendant 7 mois dans une formidable famille d'accueil.

Durant cette riche aventure qui a duré 3 ans au total, j’ai eu la chance de pouvoir travailler notamment chez Marks and Spencer. J’y ai appris le sens du mot « service client » de qualité !

Nous avions été formé à la méthode Mary Gober. Je me souviens être assise dans un amphi très grand, avec plusieurs collègue de chez M&S provenant de différents endroits du Royaume-Uni.

Accompagner le client jusqu’au rayon qu’il demande, plutôt que lui indiquer avec des gestes :

« tout droit, 2ème rayon sur votre gauche, sur la droite des tomates en promo » !

Ça fait quand même toute la différence et ça peut égailler une journée 😊

Soumise à 3 reprises à la visite d’un client mystère, je suis assez fière d'avoir passé ces étapes avec brio dans un pays aussi exigeant que le Royaume-Uni et d'avoir été désigné employé de référence pour avoir apporté un service client de qualité.

Ainsi, Je me suis mise à mon tour dans la peau d’un client mystère 😊

Très belle découverte !

 

Mon mari a eu l’excellente idée d’organiser un diner en amoureux au restaurant gastronomique péruvien « PACHACAMAC » rive gauche à Genève.

A peine entrés à l’intérieur, nous avons découvert un endroit raffiné, et un accueil très chaleureux.

Très attentive et pointilleuse sur le service clientèle, j’ai tout de suite apprécié ce début de soirée, et avait vraiment hâte de me mettre à table 😊

Véritable épicurienne, j’ai été tout simplement charmée par la présentation, la qualité et la saveur des plats. Nous n’avions rien eu à redire (ce qui est très rare 😊)

Cette magnifique découverte culinaire m’a donné envie d’en savoir plus sur la cuisine péruvienne et d’aller à la rencontre du chef.

 

AMUSE BOUCHE : Tartare de saumon sous forme de maki avec sa crème de banane

 

RENCONTRE AVEC LA CHEFFE CECILIA ZAPATA…

La Cheffe Cécilia Zapata définie sa cuisine comme une nouvelle gastronomie péruvienne de part la revisite et la présentation de ses plats.

La cuisine péruvienne est issue de plusieurs cultures : Nikkei : Fusion de spécialités japonaises et péruviennes, Chifa : cuisine péruvienne influencé par la cuisine chinoise, et Amazonienne.

Le nom du restaurant gastronomique Pachacamac a été donné en hommage à ses parents et ses origines. Il signifie le soleil et la terre. C’est un site archéologique situé à environ 30km du Lima.

Petite, Cécilia Zapata retournait chaque année dans ce lieu de vacances avec sa famille. Amoureux du coin, ses parents décident d’y ouvrir un restaurant.

A l’époque, Cécilia Zapata travaillait avec l’un de ses frères architecte en qualité de décoratrice.

Arrivée sur Genève en 2005, sa sœur possédait un food truck péruvien, et son frère venait d’acquérir un bar restaurant, le Kampai. Il eut un jour l’idée d’organiser une soirée péruvienne pour inaugurer ce lieu, et avait besoin d’une personne pour s’occuper des spécialités culinaires.

Cécilia s’est chargée de cette mission… c’est alors que cette belle étoile s’est révélée.

 

A LA RENCONTRE DE PRODUCTEURS LOCAUX…

Elle transmet à travers ses plats ce qu’elle représente. Ses assiettes sont de véritables rayons de soleil. Ils sont généreux, colorés et raffinés. C’est un voyage virtuel à travers le Pérou. Une extraordinaire explosion de saveurs.

ENTREE : CEVICHE DE DORADA EN LECHE DE TIGRE DE AJIES AHUMADOS (Dorade, citron vert, leche de tigre aux piments fumés et ses chips fines de patates douces)

 

De plus, La Cheffe consacre une réelle importance à travailler avec des pêcheurs locaux. Elle revisite les produits du lac Léman (filet de perche, écrevisse, féra, brochet, omble chevalier) au goût de la cuisine Péruvienne en reconnaissance à la Suisse qui lui a permis de faire connaître la cuisine de son pays natal.

 

RETOUR AUX SOURCES…

Cette autodidacte passionnée, formée par de grands chefs péruviens retourne au Pérou chaque année pour puiser de nouvelles inspirations et découvrir de nouvelles saveurs.

Le citron vert et le piment sont les produits de base de la cuisine péruvienne. Il existe plusieurs variétés de piments au Pérou. Il est souvent utilisé pour relever les plats, mais ne pique pas.

Chaque semaine, un nouveau menu du jour est proposé selon son inspiration. La carte est également renouvelé chaque année.

 

SUPERBE ADRESSE !

J’ai été très touchée par la simplicité et la générosité de la Cheffe Cécilia Zapata que je remercie pour son accueil et sa franchise.

Elle figure dans le guide Suisse Gault et Millau et fait partie de la confrérie genevoise des chefs depuis 2017.

Ne manquez pas de réserver une table au Pachacamac. Voyage culinaire et moment agréable garantie 😊

http://www.pachacamacrestaurant.com/

DESSERT : Craquelin avec sa crème au chocolat onctueuse à l'intérieur, accompagné de son coulis loukoumin et sa crème fondante au fruit de la passion, décoré de tulles craquantes nougatine et pistache

« Tout comme la haute couture, la haute gastronomie demande beaucoup de précision, de la rigueur, et du goût ! »  (mon merveilleux mari)

 

1000 caractères restants



Instagram
@joelle.lugrin